h1

Lomme Libre : une distribution de pain s’invite dans les Européennes

25/05/2009

Communiqué du 23 mai 2009

:: Lomme Libre : une distribution de pain s’invite dans les Européennes ::

Une distribution de pain s’invite dans les élections européennes. Alors qu’une grave crise mondiale s’est installée partout, y compris à Lomme, Yves Durand et sa majorité n’ont pas pris conscience des difficultés qui frappent les Lommois.

Il en est de même pour les candidats aux Européennes, plus occupés à se bichonner en vue d’un siège confortable à Strasbourg que de se préoccuper de la vie quotidienne de leurs concitoyens.

La grandeur de toute politique est pourtant de savoir établir les priorités.

Comment dans ces conditions peut-on envisager de gaspiller l’argent public dans l’achat d’une statue a 70 000€ alors même que de plus en plus de nos concitoyens n’arrivent pas à finir le mois. Comment peut-on encore croire que les Européens sont satisfaits de cette Europe marchande et inhumaine, méprisante face aux réelles attentes des peuples européens ?

Lomme Libre par son action hautement symbolique, rappelle que tant qu’un seul Lommois ne mange pas à sa faim, toute dépense futile est une injure à la justice et au bon sens.

h1

Du pain pour les Lommois ! Rendez-vous samedi 2 Mai

23/04/2009

Communiqué du 19 avril 2009

6a00d83451b18369e200e54f378ced8834-640wi:: Du pain pour les Lommois ! Rendez-vous samedi 2 Mai ::

Il y a quelques semaines, dans l’un de ses communiqués, Lomme Libre relevait qu’Yves Durand avait « déboursé 70 000 € pour acheter une œuvre d’art pour la Maison Beaulieu. Bien que Lomme Libre soit pour une véritable politique culturelle dynamique puisant ses racines dans notre identité, nous ne pouvons accepter qu’en ces temps de disette pour de nombreuses familles lommoises, Yves Durand se prenne pour un mécène aux crédits illimités.

Ces 70 000 € auraient été plus utiles au CCAS pour venir en aide aux familles les plus touchées par la crise économique qui touche de plein fouet notre région.

Yves Durand, loin des réalités du terrain, s’enferre dans une vision partisane et idéologique de la gestion municipale au détriment des Lommois. Nous ne pouvons que le regretter. » (Communiqué du 15 décembre 2008)

C’est dans le cadre de cette affaire que des militants de Lomme Libre donneront du pain aux Lommois sur le marché de Lomme samedi 2 mai afin de montrer au maire que ce n’est pas de l’art dont ses administrés ont besoin actuellement : mais bel et bien de quoi vivre convenablement !

h1

Yves Durand : une casquette de plus !

05/02/2009

cumuldesmandatsyvesdurandCommmuniqué du 5 février 2009

::Yves Durand : une casquette de plus ! ::

Yves Durand est déjà :
– maire de Lomme
– député à l’Assemblée Nationale
– président du marché de gros de Lille-Lomme.
– président Fédération française des marchés d’intérêt national (FFMIN)

Comme si cela ne suffisait pas, voila qu’Yves Durand prend la présidence de la commission d’information parlementaire sur la réforme des lycées.

Yves Durand, donneur de leçons quand il s’agit des grands patrons, est beaucoup moins regardant avec ses propres cumuls de fonctions et de salaires ! Le Parti Socialiste n’était-il pas contre le cumul des mandats ?

Lomme Libre s’engage à ce que, quand sa tête de liste sera élue, cette dernière se consacre exclusivement à l’intérêt de notre ville.

h1

Yves Durand prive les Lommois d’une journée de salaire !

29/01/2009

Communiqué du 29 janvier 2009

arton54-299x154:: Yves Durand prive les Lommois d’une journée de salaire ! ::

L’ordonnance de référé du tribunal administratif de Lille rendue en décembre n’aura rien changé.

En ce jour de grève, Yves Durand a confirmé hier l’incapacité de la ville à appliquer le service minimum d’accueil pour les enfants scolarisés lommois alors qu’il se doit d’accueillir les élèves les jours de grève dans le milieu de l’Éducation nationale.

« Si je voulais faire garder les enfants par du personnel municipal, il faudrait que je réquisitionne, ce que je ne veux pas faire car c’est une atteinte au droit de grève. Si le préfet veut réquisitionner, qu’il le fasse lui-même ! », s’emporte le socialiste comme nous le rapporte La Voix du Nord. « Elle (la loi) est faite pour faire plaisir à la catégorie la plus réactionnaire de l’électorat de droite. »

Mais Yves Durand prend encore une fois une posture idéologique a contrario de l’intérêt général des Lommois.

En ces temps où les ouvriers sont mis en chômage partiel voire en chômage tout court, où les fins de mois sont de plus en plus difficiles, où les familles modestes ont le plus besoin de travailler, Yves Durand décide tout seul que ces familles devront rester chez elle pour garder leurs enfants et ainsi perdre une journée de salaire !

Qui paiera une fois de plus l’incompétence d’Yves Durand et de son équipe municipale ? Les Lommois ! Cela suffit.

L’intérêt général de tous les Lommois doit passer avant les considérations idéologiques du maire de Lomme.

h1

Lomme et ses seigneurs

22/01/2009

19251Lomme et ses seigneurs

Les origines de Lomme (Villa Ulma, Oulme, Loume, Lôme…) sont très anciennes – vestiges romains retrouvés dans le sol – et les péripéties de son histoire furent nombreuses, des invasions des Normands (IXe siècle) jusqu’à la Révolution (banditisme local et guerre à nos frontières), en passant par les violences médiévales (1128 : assassinat de Charles le Bon), les guerres de religion, les pillages de la soldatesque dans les campagnes et dans la cité, et le siège de Lille par Louis XIV (1674)… Toutefois, le but de Prosper Francq n’est pas ici de s’attarder sur les récits de batailles et d’affrontements divers, même s’il en évoque les moments essentiels : ce qu’il souhaite, c’est restituer le passé de Lomme dans sa totalité. Ainsi, ce sont les noms des habitants de 1450 à 1793 (et maires, adjoints, échevins, curés, instituteurs…), le village à ses débuts (le territoire de Lomme et la Flandre d’autrefois), les dénominations des chemins et des sentiers, la description de la villa et les premiers seigneurs – familles Hugues de Lomme, Le Borgne, Le Prévost, Beauffremez, de Hingettes, Vilain de Gand… – mais aussi les fiefs (dénombrements de 1458, 1496, 1615), la topographie précise des lieux : le Coeur Joyeux, le Fort-Debout, le Mont-à-Camp et leur histoire qui retiennent surtout son attention.

Il évoque ensuite le château seigneurial (mention pour la première fois en 1496), siège de nombreux combats et détruit au XVIIIe siècle, la maladrerie et la Duremort (légende et réalité), il relate l’étonnante histoire d’Anne Delavaux, dite Bonne-Espérance et de sa compagne la Jeunesse et décrit l’érection du village en commune (fin du XIIe siècle), ainsi que les mœurs du temps (XVe siècle), les juges bourreaux et le droit d’arsin ; sans oublier les Templiers et la vie religieuse, la dîme de Lomme et ses écoles, les faits révolutionnaires et les sinistres chauffeurs, le développement de la localité au XIXe siècle, avec ses filatures, ses distilleries et ses 17 blanchisseries. Lieux-dits, chemins, familles, notables, anciens édifices, toutes les appellations sont restituées ici.

Pour acheter le livre, cliquez ICI

h1

La belle histoire du Lomme Union Sporting Club

22/01/2009

La belle histoire du Lomme Union Sporting Club

Lomme Libre vous invite à lire l’histoire de Lomme Union Sporting Club écrit par un élu de la majorité municipale, Denis Vinckier.

Cette histoire fait partie intégrante de notre identité lommoise.

Pour commander ce livre, cliquez ICI

La belle histoire

h1

Lomme Libre lance son site internet

16/01/2009

Communiqué du 16 décembre 2009

:: Lomme Libre lance son site internet ::

Depuis son apparition sur la scène municipale lommoise, Lomme Libre, à travers divers communiqués, a pu donner son avis critique sur les décisions de la politique municipale menée par Yves Durand et sur les enjeux sociétaux à prendre en compte pour notre chère ville de Lomme.

Voulant faire partager nos réflexions et nos avis au plus grand nombre, Lomme Libre a décidé de se doter d’une véritable vitrine sur internet.

Vous y retrouverez tous nos communiqués de presse mais également les comptes-rendus de nos futures réunions, la publication de nos tracts, de notre journal et de nos réflexions sur l’avenir de Lomme ainsi que sur notre actualité.

N’hésitez pas à nous contacter.

L’équipe de Lomme Libre